lundi 18 décembre 2017

Zoom sur... La discothèque secrète de Philippe Manoeuvre

Avec la récente vague de froid, j'ai passé quelques heures de belles lectures au chaud, et le livre de Philippe Manoeuvre a retenu mon attention.
Cet ouvrage, sous-titré 111 trésors cachés du rock, vise à présenter de façon chronologique (de 1963 à 2015) des disques assez hétéroclites, peu connus mais néanmoins intéressants.


Les amateurs de classic rock, forcément nombreux ici, seront ravis de retrouver des disques qu'ils écoutent depuis des lustres.
A titre personnel, j'ai eu le plaisir de trouver au fil des pages et du coup de réecouter pour la première fois depuis 15 ans au moins le Live Album de Grand Funk Railroad que j'ai beaucoup écouté dans ma période hard rock.

L'excellent et bien connu ici album des London Sessions de Howling Wolf (avec Bill Wyman, Charlie Watts, Ian Stewart, Eric Clapton et Steve Winwood) est également présent dans cet ouvrage, qui comme d'autres livres de ce type, présente chacun des 111 disques retenus sur une double page.
Autre disque notable de la liste pour tout fan des Rolling Stones, I've got my own album to do de Ronnie Wood.

Pour le reste, des albums souvent sous-estimés de la discographie d'artistes plutôt connus font partie de cette sélection de l'ex tête pensante de Rock n' Folk. On y retrouve en autre des disques de Spooky Tooth, Taste, Iron Butterfly, Little Feat, Eddie and the Hot Rods, Mick Ronson, Grateful Dead, les Beach Boys et de nombreux autres.
Certains artistes moins connus et hautement sous-estimés tels que Eliott Murphy, Link Wray ou encore Jesse Ed Davis sont également présents.

Vous l'aurez compris, la liste est longue et les surprises et les découvertes nombreuses.
Pour écouter certains disques, il faudra écumer les brocantes et les disquaires d'occasion, car quelques-uns de ces trésors cachés ne seront pas à portée de clic sur Deezer ou autre Spotify.
Mais d'ici là, bonne lecture et bonnes découvertes avec Philippe Manoeuvre !

16 commentaires:

Romain Farrugia a dit…

Très intéressant, permet de découvrir des trésors cachés, de redécouvrir les Variations, un des premiers groupes de Hard rock français. Bel ouvrage!

Pascal a dit…

J'ai retrouvé récemment ce disque qu'on allait écouter chez un copain au début des années 70 : https://www.youtube.com/watch?v=NJ36d28plgc
A écouter en entier car ça démarre doucement...

Anonyme a dit…

Soutien total à TEX, puritanisme et féministes à la con, même les Stones n’osent plus jouer SOME GIRLS !

Doc a dit…

Sweet Smoke !
Un classique dans son genre, merci Pascal pour le rappel

JMTYC a dit…

Philippe Maneuvre..... Quel arriviste !!!
C'est lui qu'on devrait mettre au secret.

Nico1977 a dit…

I got this Tex drive, drivin' me mad... Chui d'accord avec toi l'anonyme, cette histoire de Tex est hallucinante. À la base, je m'en tape de ce gars, ainsi que son émission des Z'amours qui ne vole pas bien haut. Par contre, que l'on déglingue le mec à cause d'une blague, certes de mauvais goût, surtout en ces temps frileux, qui se raconte depuis un bail, là il faut savoir s'arrêter !! La censure n'existe plus que chez les Talibans ajdh.... en principe ! Ces censeurs font honte à l' histoire de notre pays, c'est eux qu'il faut punir... Ah maintenant c'est certain, mon Tex débande, mon Tex a une panne...

twobrothers a dit…

Ok l'anonyme et Nico.Des talibans!
Par contre une référence pour dénicher des pépites:
Le fameux guide Akai des années 80!

Le philosophe a dit…

L’anonyme, c’est moi.
Sacha Guitry et Balthus bientôt censurés ? Putain de puritanisme ! Les rappeurs vont devoir changer leurs clips (moindre mal...).
Pour en revenir à la musique, quel KEEF de se passer ON AIR ! Un pote a acheté le double vinyle, très bel objet.

Anonyme a dit…

Notre société part en c...
Avant se moquait gentiment des noirs, des juifs, des arabes, (mais aussi des corses ou des alsaciens) pour leurs petits travers d'accent et de vocabulaire. Rien de méchant et même parfois de quoi les faire apparaître sous un côté sympathique. Pour certains aussi cela pouvait donner l'envie de corriger quelques clichés pour mieux s'intégrer.
Aujourd'hui on ne peut plus rien dire au nom du respect de la différence. Respecter trop les différences, c'est diluer ce qui fait une identité nationale. Ça referme les communautés et détruit peu à peu le référentiel culturel d'une nation au profit de valeurs propres à chaque petit groupe d'un ensemble qui va se disloquer. Triste France.
Pour Tex je ne l'ai jamais apprécié, sa disparition n'est pas une mauvaise nouvelle pour moi mais je trouve son éviction aussi exagérée que je trouve sa blague mauvaise.

Anonyme a dit…

Eh bien moi j’aime sa blague, parce que ce n’est qu’une blague justement.

Fab a dit…

C'est drôle entre potes au café .... sur la télé publique moins simple .....

Anonyme a dit…

il n'a pas dit cette blague sur la télé publique, mais dans une émission en direct sur C8, chaine privée...

twobrothers a dit…

Tout a commencé quand ils ont taxés la clope de R.JOHNSON...
Maintenant c'est une étude de Tex.

Fab a dit…

Ok

MemoryMotel a dit…

Assez d'accord avec l'anonyme de 12:25

Pour le reste, PhilMan reste une figure du paysage musical français et je vais jeter un oeil à son bouquin

Le Baccon Daniel a dit…

A lire: LES ROIS DU ROCK,THIERRY PELLETIER,rock,punk,les années 80.
De la rue au social.