vendredi 29 avril 2016

Zoom sur... Totally Stripped

Si la parution de Totally Stripped est attendue par nombre de fans pour sa version  de luxe incluant 3 concerts intégraux (Paradiso, Olympia, Brixton Academy), ces trois shows ne doivent pas faire oublier le film principal.

En 1995, dans le cadre de la sortie de l'album Stripped, un documentaire d'une heure avait été diffusé par un certain nombre de chaînes de télévision à travers le monde. Depuis, de nombreux DVD pirates proposaient cette émission.



Le documentaire version 2016 s'avère très différent. Évidemment, sur le plan visuel, l'image est de qualité supérieure à toutes les versions disponibles jusque là.
Le format natif 4:3 a été respecté, les noirs sont profonds et les couleurs superbes.
Pour les séquences filmées en studio à Tokyo, le noir et blanc est resté de mise.

En termes de contenus, Totally Stripped est aussi largement supérieur à son prédécesseur.
Monté comme un documentaire, il déroule chronologiquement le processus d'enregistrement de l'album, de Tokyo à Londres en passant par Amsterdam et Paris. Comme son prédécesseur, ce film ne contient aucune image des sessions de Lisbonne, qui n'ont dont probablement pas été filmées.

Plus long de 30 minutes, Totally Stripped contient à la fois davantage de musique (mais pas forcément les mêmes morceaux) et davantage d'images d'ambiance  et d'interviews. A Paris par exemple une séquence avec Jack Nicholson, qui a assisté au concert depuis le balcon, a été ajoutée.
Il décrit à la perfection le projet des Rolling Stones et leur envie de revenir aux basiques, sans pour autant céder à la mode des albums unplugged, très en vogue à cette époque.

Sur le plan de la narration le documentaire est fluide. Certains morceaux sont entrecoupés d'interviews mais même dans ces moments le visionnage reste agréable.
Les morceaux "coupés" de la sorte sont disponibles en version complète sur Totally Stripped ou sur l'album Stripped original.
Outre les Stones eux-mêmes, la parole est également donnée aux regrettés Bobby Keys, et Mark Fisher ainsi qu'à Don Was à Patrick Woodroffe. Des sous-titres en français sont disponibles sur les interviews.

Totally Stripped embellit et enrichit donc son prédécesseur sans le rendre totalement caduc puisque certains morceaux de la version initiale ont disparu de la mouture 2016.
Dans le docu de 1995, 2 morceaux avaient été filmés lors du 2e concert au Paradiso, le 27 mai : Dead Flowers et Shine A Light. Ce concert du 27 mai a totalement disparu du documentaire et de l'ensemble des versions de Totally Stripped.
Du côté des fans (et particulièrement aux Pays-Bas) cette disparition de toute image du 2e concert du Paradiso ne manque pas de susciter à tort ou à raison des espoirs d'une parution ultérieure dans la série From The Vault de ce concert dont la set list  incluait Still A Fool et Jump On Top Of Me.

Quoi qu'il en soit, ce DVD accompagné du CD Totally Stripped composé uniquement de morceaux enregistrés en public constitue un apport des plus réussis à la discographie/vidéographie des Rolling Stones.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour,
le docu est il sous titré en français?

Doc a dit…

Bonne question. La réponse est oui.
J'ai ajouté l'info dans le billet :-)

jpgil a dit…

Bonjour, sur la version deluxe est-ce que c'est le 1er show du Paradiso ou le 2ième ?

Anonyme a dit…

Trop impatient d'acheter ce coffret, certains vont encore trouver moyen de se plaindre, mais faut bien avouer que sur ce coup là, les Stones nous font un sacré beau cadeau, j'aurais jamais cru une telle parution possible, surtout avec 3 concerts, bref, merci les cailloux !

Marco a dit…

Jovial
Le concert du Paradiso sera le 1er
Aucune image du 2e dans aucune version
C'est écrit clairement je trouve...

Belisarius a dit…

Et que valent les trois concerts ? Surtout ça qui m'intéresse ...

Doudexile a dit…

De tres bons shows, belle énergie et belles interprétations, mais pour.moi le Brixton academy reste le meilleur sur l'ensemble du set, paradiso ( à mon avis qui rendra le mieux en video )

Anonyme a dit…

Pour moi le meilleur concert est celui de l'Olympia, car j'y étais! et en 2003 aussi!