vendredi 6 octobre 2017

Rolling Stones On Air : les détails

Voici les titres qui composeront cette parution attendue début décembre en 3 déclinaisons : CD, double CD et double LP.

Le double CD, appelé Deluxe Edition  (et probablement le double LP) proposera 32 titres pour une durée d'environ 84 minutes. La version simple CD correspond au CD 1 dans la liste ci-dessous.

CD 1 
Come On (Saturday Club / 1963)
(I Can't Get No) Satisfaction (Saturday Club / 1965)
Roll Over Beethoven (Saturday Club / 1963)
The Spider and the Fly (Yeah Yeah / 1965)
Cops and Robbers (Blues In Rhythm / 1964)
It's All Over Now (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Route 66 (Blues In Rhythm / 1964)
Memphis, Tennessee (Saturday Club / 1963)
Down the Road Apiece (Top Gear / 1965)
The Last Time (Top Gear / 1965)
Cry To Me (Saturday Club / 1965)
Mercy, Mercy (Yeah Yeah / 1965)
Oh! Baby (We Got a Good Thing Goin’) [Saturday Club / 1965]
Around and Around (Top Gear / 1964)
Hi Heel Sneakers (Saturday Club / 1965)
Fannie Mae (Saturday Club / 1965)
You Better Move On (Blues In Rhythm / 1964)
Mona (Blues In Rhythm / 1964)

CD 2 (Deluxe edition)
I Wanna Be Your Man (Saturday Club / 1964)
Carol (Saturday Club / 1964)
I'm Moving On (The Joe Loss Pop Show / 1964)
If You Need Me (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Walking the Dog (Saturday Club / 1964)
Confessin' the Blues (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Everybody Needs Somebody To Love (Top Gear / 1965)
Little By Little (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Ain't That Loving You Baby (Rhythm And Blues / BBC World Service / 1964)
Beautiful Delilah (Saturday Club / 1964)
Crackin' Up (Top Gear / 1964)
I Can't Be Satisfied (Top Gear / 1964)
I Just Want To Make Love To You (Saturday Club / 1964)
2120 South Michigan Avenue (Rhythm And Blues / BBC World Service / 1964)


Sur le plan visuel, les 3 versions reprennent la même photo mais couleurs différentes : orange clair pour le simple CD, jaune pour le double CD et orange un peu plus soutenu pour le double LP.

28 commentaires:

jpgil a dit…

Très déçu parce qu'il n'y a rien de nouveau par rapport aux 2 excellents pirates "beat beat beat at the beeb" de invasion unlimited et "beat beat beat at the beep" de dog and cat qui sont plus complets et dans l'ordre chronologique.
Je ne doute pas de la qualité de ce "On Air" mais pourquoi avoir tout mélangé les shows et avoir fait l'impasse sur 17 chansons (si j'ai bien compté) figurant sur les pirates précités sans apporter aucun inédit.

Norbert VANEGUE a dit…

Bonnes remarques ... maintenant peut être une qualité de son optimale ...

njp a dit…

Une sortie DVD à souhait pour quand ? Merci pour une info

Anonyme a dit…

Très belle pièce en vinyle pour les fêtes.

Anonyme a dit…

D'après le site officiel des Stones, un gros travail a été effectué sur le son :

"Every track has been revolutionary restored via 'Audio Source Separation’ and you will be able to hear the remarkable difference this makes to each song."

Norbert VANEGUE a dit…

Qu’apporte de plus le DAC par rapport au IU ?
Merci de votre aide

jpgil a dit…

pour Norbert : il y a très peu de différences entre DAC et IU. Le DAC ajoute à la fin 3 titres live en allemagne sans rapport avec la BBC et sans grand intérêt ainsi que It's all over now sur le Top Gear de juillet 64 mais incomplet et fini en fade-out. Il y a aussi 2 ou 3 changements dans l'ordre des titres, à part ça rien de particulier. Les deux sont excellents.

Anonyme a dit…

Brexit.
Après le brûlot « England Lost « de Jagger, B.Cantat sort « l’Angleterre » son nouveau titre...coup de poing.

Le philosophe a dit…

Quand on voit la langue logo 1971 sur la (très belle) pochette 1964, ça fait bizarre je trouve.
Le fric c’est chic, c’est pas un titre des Stones pourtant...
Mais cet album est salvateur sur une période un rien délaissée (même par les fans de ce blog). Ce retour aux années Decca avec Brian Jones fait du bien et remet les Stones en place, à leur place, et loin du spectacle limite pathétique scénique et discographique d’aujourd’hui.
Merci Brian.
We want the Stones !

Anonyme a dit…

Les Rolling Stones c’est : Mick Jagger, Keith Richard, Brian Jones, Bill Wyman et Charlie Watts.
Et pis c’est tout.

Pascal a dit…

OK pour la dernière remarque, mais Mick Taylor et la période qui va avec, est loin d'être négligeable.Je me demande ce qu'aurait été Get yer yaya's out avec Brian Jones...

Anonyme a dit…

Oui bien sûr, avec Mick Taylor les Rolling Stones sont devenus les Stones.
Les Beatles ont eu chaud, imaginez les avec Elton John !...

Nico1977 a dit…

Perso, ma période préférée va de Goat's Head Soup à Tattoo You, là où ils sont les maîtres du monde, internationaux,, défoncés, beaux et sûrs d'eux !! Ils ont trouvé leur son, leur style, UN style même, dont bp s'inspireront et s'inspirent tjrs...

Le philosophe a dit…

Je partage pour les LP GOATS HEAD SOUP (au passage, quel titre...) et TATOO YOU, 2 de mes albums préférés. Mais ce qui a été fait avant est monstrueux, inégalable, un point de repère pour les autres ...et pour eux-mêmes.

Thierry a dit…

A mon avis c'est trop réducteur de minimiser ce groupe sur une période. Les Stones c'est 54 ans de musique avec des âges et des périodes. Du Rock géologique avec des petites dans chaque décade.

Le philosophe a dit…

Et pour la beauté des mecs, je la situe au zénith de 73 à 75.
Ça compte aussi chez les Stones, le plus grand groupe photogénique au monde.

Le philosophe a dit…

SONDAGE :

Votre préférence (?) :

- Les Stones avec Brian Jones
- Les Stones avec Mick Taylor
- Les Stones avec Ron Wood

PS. Une seule réponse possible

Nico a dit…

Mick Taylor,apogée créatrice et scénique du groupe !

twobrothers a dit…

Mick Taylor!

Anonyme a dit…

Sondage
Jones aux instruments atypiques ,Taylor solo ,wood à la slide ,en même temps.
Olivier.

Anonyme a dit…

Brian Jones.
Le seul Stones qui aurait pu être un Beatles

Fab a dit…

Let it Bleed ! ..... Keith aux manettes

njp a dit…

Mick. Taylor

Anonyme a dit…

Mick Taylor évidemment... sceniquement et sur disques.

Oleaster a dit…

Mick Taylor ! Et sur scène, ce fut l'acmé en 73 avec les chansons soi-disant "satinées" de Goat's Head Soup, EN PLUS de leur brillant répertoire. Combien de nouvelles depuis qui soient restées des classiques ? Hummm...

Norbert VANEGUE a dit…

Mick Taylor

Le philosophe a dit…

Mini sondage et plébiscite pour Mick TAYLOR.
La même consultation entre Bon SCOTT ou Brian JOHNSON serait du coup aussi assez interessant (?)

Anonyme a dit…

La version de Come on est encore meilleure. Beau cadeau de Noël, en vinyle !