vendredi 29 mai 2015

Sorti du biopic sur Jimi Hendrix


C'est cette semaine qu'est paru en France le film Jimi:All Is By My Side.
Ce premier biopic réalisé sur la vie de Jimi Hendrix se focalise sur les années 66 et 67 à Londres.

Le film ne recouvre pas une grande période de la vie de l'artiste comme les grand biopics récents tels que Ray ou Walk The Line consacrés à Ray Charles ou Johnny Cash.
Pêchant par l'absence cruelle de musique de Jimi et d'extraits live d'époque, il a un côté amusant puisque l'on y croise des personnifications (plus ou moins réussies) de Keith Richards, d'Eric Clapton, ou des Beatles.

L'intérêt majeur de ce film réside dans la performance d'André Benjamin qui a su se glisser de façon plutôt efficace dans la peau du personnage principal. Il reste malheureusement sous-exploité dans un film qui retrace davantage ses relations avec la gente féminine et en particulier avec Linda Keith (ex-petite amie de Keith Richards à l'époque) que ses prestations scéniques.
Au-delà de la performance d'acteur, André Benjamin a également collaboré à la bande son, en posant sa voix sur des morceaux enregistrés avec et sous la houlette de Waddy Wachtel, un nom qui n'est pas inconnu aux fans des Stones pour sa participation au projet X-pensive Winos de Keith Richard et à des sessions d'enregistrement des Rolling Stones.

jeudi 28 mai 2015

Les Rolling Stones en concert privé

Cette nuit, les Stones se produisent en concert privé au Belly Up, un club de San Diego.
L'évènement aurait été financé par un fan "aux poches très bien remplies"

La set list :
Start Me Up
It's Only Rock n'Roll
You Got Me Rocking
Tumbling Dice
When The Whip Comes Down
I Got The Blues
Crazy Mama
Midnight Rambler
Miss You
Honky Tonk Women
Sympathy For The Devil
Jumping Jack Flash
Brown Sugar
Satisfaction

L'homme qui s'est offert ce concert est l'investisseur Ralph Whitworth, qui passa une période de sa carrière à la tête de Hewlett Packard.
Les Rolling Stones sont devenus coutumiers de concerts privés, ils en donnent un par tournée.
Lors du Bridges To Babylon Tour, ils se produisirent pour les employés de Pepsi Cola à Hawaï.
En 2002, ils se produisirent à Las Vegas pour la soirée d'anniversaire d'un riche américain, David Bonderman. En 2007, ils jouèrent pour une banque allemande à Barcelone et en 2012 pour Carmignac Gestion à Paris.



mercredi 27 mai 2015

Soirée Rolling Stones à Paris ce soir

Bonne projection aux gagnants !
Pour tous les autres, il reste des places disponibles.
Bonne soirée !

lundi 25 mai 2015

Rolling Stones Zipcode Tour : c'est parti

Premier vrai concert de la tournée à San Diego.
La scène est celle du 14 On Fire Tour de l'année dernière.
Pas de Mick Taylor, mais toujours une chorale pour You Can't Always Get What You Want.
L'excellent Gary Clarke Jr. en guest sur Bitch.



















AC/DC @Stade de France, la chronique

5 ans après son passage précédent, AC/DC est venu fouler le sol parisien avec une formation très différente de celle de la tournée précédente. 

Cette année le groupe voyage avec scène relativement petite, trop profonde pour que l'écran soit pleinement visible depuis les gradins, mais résolument plus élaborée qu'à l'accoutumée en termes de design et d'éclairages. Patrick Woodrofe, un habitué des tournées des Stones a participé à sa conception.

C'est au groupe Vintage Trouble, qu'incomba la responsabilité d'occuper l'écrasante majorité de spectateurs entrés tôt dans le stade. Avec un look décalé et les faux airs de jeune James Brown du chanteur Ty Taylor, Vintage Trouble délivra une prestation solide en proposant des morceaux bien construits, dans un style très éloigné des groupes de hard rock que nous aurions pu attendre sur ce créneau.

A 20:44, soit avec une petite minute d'avance sur l'horaire théorique, l'intro du concert déboula sur les écrans, annonçant l'imminent déluge de décibels.
Si l'entrée en scène à la lumière du jour fut loin d'être spectaculaire, l'avalanche de décibels emporta le public d'un stade archi-comble, chauffé à blanc et hyper enthousiaste.
Rock Or Bust constitue une intro de concert parfaite, accrocheuse à souhait.

Comment sonne un groupe ayant perdu 2 de ses membres historiques par rapport à la tournée précédente ?
Très bien ! Stevie Young, carré et concentré, joue sur le matériel transmis par Malcolm. Si la ressemble physique est bien moindre qu'elle ne l'était en 1988, Stevie tient la rythmique sans faillir.
Quand à Chris Slade, son jeu s'avère comme en 1991 efficace et plus spectaculaire que celui de Phil Rudd.
Pour ce qui est des membres habituels, Brian était en grande forme, Et très souriant, même s'il n'échangea aucun mot avec le public entre les morceaux. Angus également apparut souriant, affûté et inspiré. Quant à Cliff Williams, il a fait preuve de sa discrétion et de son efficacité proverbiales et semble s'entendre à merveille avec Chris Slade. 
Certes, Brian ne se suspend plus à la cloche de Hell's Bells et Angus ne fait plus de strip tease, ne montre plus ni ses fesses ni son caleçon aux couleurs du pays visité mais il continue de tenir le public à la force de sa guitare, seul sur scène, pendant 10 minutes de communion avec une foule totalement acquise.


Du côté des points négatifs, le premier résidé dans le son. Connaissant les volumes auxquels le groupe joue habituellement j'avais amené les bouchons spéciaux concert. Sans eux, le son était vraiment trop fort et indistinct.
Je recommande aux spectateurs de mardi d'investir dans ces accessoires que tout amateur de concerts devrait avoir sur lui au cas où.
Pour le reste, le groupe eut bien quelques petits flottements relativement minimes qui font partie de tout concert de rock qui se respecte.
Du côté de la set list, la grosse ombre au tableau vient de Play Ball, que j'imaginais pourtant bien adapté au live et de Baptism By Fire dont le choix me laisse sans mot. 
Sin City, Have A Drink On Me en revanche ont constitué des choix judicieux, appréciés et magistralement interprétés.

AC/DC a cette fois encore réussi à asseoir sa réputation d'excellent groupe de scène, grâce à son énergie, son état d'esprit, les excellents choix de remplaçants, son expérience et de légères adaptations des morceaux en termes de tempos.


jeudi 21 mai 2015

Rolling Stones @Fonda Theatre : les images

Rolling Stones - Fonda Theatre

Tout Sticky Fingers sans Mick Taylor et un hommage à BB King :

1. Start Me Up
2. When The Whip Comes Down
3. All Down The Line
4. Sway 
5. Dead Flowers
6. Wild Horses
7. Sister Morphine
8. You Gotta Move
9. Bitch
10. Can't You Hear Me Knocking
11. I Got The Blues
12. Moonlight Mile
13. Brown Sugar
14. Rock Me Baby
15. Jumping Jack Flash
16. Can't Turn You Loose


mercredi 20 mai 2015

Fonda Theatre : sold-out en 3 minutes

Toutes les places sont parties en 3 minutes environ au prix astronomique de... 5 dollars le billet.

Concert exceptionnel !

Cette nuit les Rolling Stones vont jouer l'intégralité des morceaux de l'album Sticky Fingers lors de leur concert d'échauffement au Fonda Theatre de Hollywood.
Les places seront mises en vente sur le site officiel.

Rolling Stones : le warm-up se précise

A Los Angeles ce matin, des panneaux publicitaires affichent la langue des Stones accompagnée du code 90028.
Il s'agit du code postal (zipcode) du quartier de Hollywood où se situe (entre autres) le Fonda Theatre...

Rolling Stones : club show et guests

C'est ce soir à Los Angeles que les Rolling Stones devraient jouer leur concert d'échauffement dans l'enceinte du Fonda Theatre. Aucune info n'a filtré sur le moyen pour les fans sur place de se procurer des billets.

Pour ce qui est du reste de la tournée, histoire de vendre les places encore disponibles pour certains concerts, les Stones commencent à annoncer un certain nombre de premières parties dont certaines seront probablement invitées en guest pour un morceau durant le concert des Stones.
Gary Clark Jr (un habitué !) participera au concert inaugural de la tournée à San Diego
Kid Rock est annoncé à Columbus le 30 mai
The Temperance Movement ouvrira à Orlando le 12 juin
Brad Paisley sera le 17 juin à Nashville
Buddy Guy est confirmé pour Milwaukee le 23 juin

lundi 18 mai 2015

Soirée Rolling Stones à Paris : les gagnants

Les 10 places pour la soirée Sticky Fingers au Publiciscinemas de Paris le 27 mai ont été attribuée aux 2 plus rapides et à d'autres participants tirés au sort.
Si vous êtes parmi les gagnants, vous avez reçu un email de ma part.

En 1971 le Marquee Club était situé au 90 Wardour Street dans le quartier londonien de Soho.

Bravo à Alexiane, Nicolas, Guillaume, Philippe et Antoine qui viendront avec un(e) invité(e) de leur choix.

Le concert sera disponible dans le commerce quelques jours plus tard en plusieurs formats (CD+DVD, LP+DVD, Blu-ray...)

Suivez l'interview des Rolling Stones sur Twitter ce soir

C'est à 19h (heure de Paris) que les Stones répondront sur Twitter aux questions que les fans peuvent leur adresser sur le compte officiel du groupe @RollingStones.

Une annonce spéciale est également programmée et les paris sont ouverts !
Si la date de warm-up à Hollywood (Fonda Theatre mercredi) est une annonce probable, la confirmation d'une tournée sud-américaine est également possible.

vendredi 15 mai 2015

RIP BB King

BB King s'est éteint à l'âge de 89 ans.
Bluesman extremement populaire et à l'immense carrière, il avait récemment subi plusieurs hospitalisations et souffrait de diabète depuis de très nombreuses années.

mercredi 13 mai 2015

Gagnez vos invitations pour la projection Rolling Stones

C'est parti pour rafler 10 invitations pour la projection du 27 mai prochain au Publicis des Champs Elysées du concert des Rolling Stones au Marquee de Londres en 1971 présentée par Philippe Manœuvre.

La question est simple : 
A quelle adresse se situait le Marquee lorsque les Rolling Stones y furent filmés en 1971 ?

Les 2 premières personnes à répondre correctement remportent des places. 
Les autres places seront attribuées par tirage au sort parmi toutes les bonnes réponses arrivées d'ici à dimanche soir minuit.

Merci de ne jouer que si vous serez sur Paris le jour de la projection. 
Outre votre réponse merci de préciser si vous souhaitez obtenir 1 ou 2 places ainsi que vos nom et prénom.
Sans ces infos votre réponse sera considérée mauvaise.
L'adresse email pour participer est : doctorstones.lejeu@yahoo.fr

Good luck !

lundi 11 mai 2015

Projection Stones live at the Marquee : gagnez vos places

Dans les jours qui viennent, vous pourrez gagner 10 places pour assister à la projection organisée à Paris le 27 mai du concert des Stones à paraître chez Eagle Rock.
Certaines places iront aux plus rapides, d'autres seront distribuées par tirage au sort.
Vous voilà prévenus...
:-)

vendredi 8 mai 2015

The Who : irrespect maximum

 The Who étaient attendus au Zénith de Paris les 28 et 29 juin prochains.
Ces 2 dates sont remplacées par une date unique le 30 juin.
Les possesseurs de billets peuvent les remplacer ou se faire rembourser. Les places encore disponibles suite aux échanges seront mises en vente publique le 14 mai. 

La raison : The Who ont obtenu en dernière minute la tête d'affiche du festival de Glastonbury dimanche 28 juin.

Les fans néerlandais voient le concert d'Amsterdam également décalé de 24 heures.

Cerise sur le gâteau : le groupe annonce fièrement sa venue à Glastonbury sans la moindre allusion aux fans qu'ils plantent pour s'y produire, alors qu'il me semble que cela aurait été la moindre des choses.

Ce n'est malheureusement pas la première fois que The Who plante ses fans pour aller au plus offrant puisque les fans britanniques avaient déjà vu le groupe changer de plan et partir assurer un concert plus lucratif à Abu Dhabi.

Entre les reports fréquents pour problèmes vocaux de Roger Daltrey et les reports pour céder à l'appât du gain, ça commence à faire beaucoup...

jeudi 7 mai 2015

Les Stones au Marquee sur grand écran.

Projection le mercredi 27 mai à 20h.
Des places à gagner sur le blog dans les jours qui viennent...


mercredi 6 mai 2015

AC/DC : tournée européenne lancée !

Hier soir aux Pays-Bas, Angus et sa bande ont entamé leur périple européen du Rock Or Bust Tour.
Au programme, 20 morceaux.

Rock or Bust
Shoot to Thrill
Hell Ain't a Bad Place to Be
Back in Black
Play Ball
Dirty Deeds Done Dirt Cheap
Thunderstruck
High Voltage
Rock n' Roll Train
Hell's Bells
Baptism by Fire
You Shook Me All Night Long
Sin City
Shot Down in Flames
Have a Drink on Me
T.N.T.
Whole Lotta Rosie
Let There Be Rock
Highway to Hell
For Those About to Rock (We Salute You)

Bonnes nouvelles : Have A Drink On Me est toujours de la partie, pourvu que ça dure.
Rock The Blues Away fait partie de morceaux répétés qui pourraient ête insérés dans les concerts à venir, tout comme The Jack (probablement en alternance avec Sin City), Dog Eat Dog et Miss Adventure.

mardi 5 mai 2015

Sticky Fingers : Une nouvelle version de Bitch

Les "inédits" de la réédition de Sticky Fingers font leur apparition au gré des semaines.
Voici Bitch, en version rallongée et légèrement différente autant au niveau de la partie vocale que de la prestation de Mick Taylor.

Cliquez ici