lundi 23 octobre 2017

The Rolling Stones - Paris, 22.10.2017

Une soirée magnifique ponctuée par le remplacement de Sympathy en ouverture de show et le retour de Dancing with Mr. D et de Hate To See You Go.
Photos et chronique à venir. Vidéo de votre serviteur.



vendredi 20 octobre 2017

Rolling Stones, Paris #1, la chronique

Que dire pour débuter, si ce n'est le plaisir de revoir sur scène ce groupe que je n'avais pas vu depuis des années !
Ces retrouvailles, furent, disons le d'emblée, réussies.
L’appréhension due à certaines vidéos de concerts précédents s'est vite dissipée. Très calme en début de set, Keith a pris vie au fil des morceaux, accompagné par un Mick et un Charlie en pleine forme et un Ronnie souvent inspiré, mais parfois aussi très brouillon, comme ce fut le cas sur le solo d'It's Only Rock N'Roll.
Mick a fait preuve d'humour et utilisé son talent francophone pour inaugurer cette nouvelle salle, en déclarant notamment durant le concert que tout le monde était vierge ce soir-là, en allusion à l'inauguration de la U Arena.

L'intro du concert sur Sympathy est une véritable réussite. Bien entendu, nous n'avons pas eu droit à une version au solo aussi flamboyant qu'en 1989, mais pour les spectateurs, l'ensemble des émotions à vivre avec et autour de la musique compensent largement la simplicité du travail guitaristique sur ce morceau.
Les extraits de Blue and Lonesome sont une pure réussite, et il est regrettable qu'un 3e morceaux ne vienne pas renforcer cette partie du concert, bien trop courte à mon gôut.

Le choix du public s'est porté hier sur un vieux classique Let's Spend The Night Together.
Bien que ce morceau n'ait pas été mon choix personnel, il nous a permis de voir un Keith ravi assurer les choeurs comme à la grande époque !

Les 2 morceaux de Keith furent un régal. C'est tout sourire, et déployant son meilleur français que Keith a pris le micro pour les classiques mais superbement interprétés Happy et Slipping Away.

Gageons que les 2 dates à venir verront le groupe varier quelque peu les plaisirs, et, je l'espère, nous permettront entre autres d'entendre 2 morceaux déjà joués cette année : Dancing With Mr D et Play With Fire.







La salle, flambant neuve est un écrin de choix pour accueillir des concerts d'ampleur en période hivernale. Les accès sont plutôt simples, et malgré des contrôles légitimement poussés, on entre facilement dans l'enceinte. Petit conseil pour les spectateurs des prochains concerts : respectez les interdictions de sacs et autres objets encombrants, car à la sortie la consigne est longue et ralentit le retour sur la Défense.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
Les commentaires vous sont ouverts !

The Rolling Stones - Paris, 19.10.2017

Une bien belle soirée, la chronique et les photos à venir.


jeudi 19 octobre 2017

Les Stones à Paris, jour J

C'est ce soir que les Rolling Stones inaugureront la U Arena de Nanterre avec le premier de leurs 3 concerts parisiens.

Histoire de passer un peu de bon temps, Charlie Watts est passé au New Morning hier soir et a assisté au premier set du trio Pérez/Patitucci/Blade, respectivement pianiste, bassiste et batteur habituellement aux côtés du saxophoniste Wayne Shorter.

Pour les amateurs, les voici en action (ce clip n'a pas été filmé hier soir).

lundi 16 octobre 2017

The Rolling Stones - Arnhem, 15.10.2017

Le réjouissant retour de Dancin' With Mr D !
Next and final stop : Paris !


vendredi 13 octobre 2017

Les Rolling Stones dans les kiosques

Nul doute que Charlie Watts sera heureux de voir son groupe à la une d'un titre jazz.
Hors série Jazz Magazine disponible depuis ce jour.
Mention spéciale pour la une avec un design inédit dans l'esprit de celui de la tournée.

The Rolling Stones - Stockholm, 12.10.2017




jeudi 12 octobre 2017

Bob Dylan, nouvelle belle parution alléchante en approche

Après avoir consacré un coffret (et un double CD) à sa mythique tournée de 1966, Bob Dylan s’apprête à publier le 3 novembre prochain le 13e volume de ses Bootleg Series.

Ce dernier sera consacré à sa période "chrétienne" également appelée période Gospel qui s'étala de 1979 à 1981.

L'édition de luxe contiendra 8 CD et 1 DVD, truffés d'enregistrements studio et live (concerts, répétitions, soundchecks).  Ce coffret comportera également un livre et devrait être proposé aux alentours de 130 €
Une version double CD, plus concise et plus abordable, est également prévue.

Voici l'un des inédits contenus dans le coffret : Making A Liar Out Of Me

Roger Waters, concerts 2018

Roger Waters revient en 2018 pour 3 dates en France, quelques années après sa triomphale et monumentale tournée The Wall (je vous recommande d'ailleurs le Blu-ray live de cette tournée chroniqué ici).


Billets disponibles dès aujourd'hui en prévente sur venteprivee.com, puis à partir du 18.10.

Rolling Stones On Air, premier extrait

Come On, premier titre de la compilation

mardi 10 octobre 2017

Les Stones à Paris, infos pratiques et consignes de sécurité

Les 19, 22 et 25 octobre, les Rolling Stones se produiront dans l'enceinte flambant neuve de la U Arena de Nanterre, juste derrière le quartier d'affaires de la Défense.

Pour des raisons pratiques je vous recommande vivement d'utiliser les transports en commun, sauf à avoir réservé un parking.

Le plus simple : rejoindre la U Arena à pied depuis la Défense.
La gare de la Défense étant accessible par trains de banlieue, RER A, métro ligne 1 ou Tram T2, c'est de la solution la plus pratique. Pas d'inquiétude, les panneaux sont en place vous ne pourrez pas vous perdre.
Prévoyez 8-10 de minutes de marche sur une esplanade piétonne toute neuve qui descend en pente douce vers la U Arena. Vous tomberez directement sur cet accès en longeant la Grande Arche de la Défense par le côté gauche et vous ne pourrez pas manquer la U Arena.

ATTENTION : les billets de métro ne vous permettent pas de prendre le RER A de Paris jusqu'à la Défense.

Voici un petit plan illustratif. Google Maps n'est pas à jour, j'ai donc matérialisé moi-même l'arena.



Si vous décidez de descendre à Nanterre Prefecture (RER A) vous aurez à peine moins de marche à pied pour arriver

Les consignes de sécurité sont draconiennes : tous les sacs d'une taille supérieure à 12x15 cm devront systématiquement être déposés en consigne. Les casques de moto sont évidemment également interdits dans l'enceinte.
Il est recommandé de se présenter tôt, l'ouverture des portes ayant lieu à 18h, celles des loges et salons à 19h.

Les e-billets doivent être imprimés avant de venir.
Montrer votre écran de smartphone ne sera pas suffisant.

The Rolling Stones - Dusseldorf, 09.10.2017


lundi 9 octobre 2017

Rolling Stones Paris : J-10 !

La toute nouvelle U Arena finit de se faire belle avant son inauguration officielle
par les Rolling Stones dans 10 jours.
Ci-dessous 2 clichés en exclusivité


dimanche 8 octobre 2017

Zoom sur... The Who - Tommy live at the Royal Albert Hall


Bien que né après la parution de l'album Tommy des Who, ce disque fut pour moi une découverte musicale majeure et reste un monument que j'ai apprécié autant dans sa version originale que dans la version "all star" qui fut la bande originale du film en 1975.

La nouvelle que les Who allaient interpréter en intégralité l'album à l'occasion de leur concert du 1er avril 2017 au profit du Teenage Cancer Trust m'avait fait espérer une parution officielle documentant l'évenement.
C'est fort heureusement ce concert extraordinaire qui va atterrir dans les bacs à la fin de la semaine.

En dehors des concerts des Rolling Stones, peu de vidéos live parues récemment m'ont apporté autant de plaisir que ce concert.

Musicalement, Pete Townshend et Roger Daltrey se complètent à la perfection et alternent leurs prestations vocales à l'identique de l'album, accompagnés par 6 autres musiciens (dont Zak Starkey et Simon Townshend, petit frère de Pete) pour restituer la richesse sonore de ce disque incontournable.
Les orchestrations sont superbes et respectent l'esprit du disque.
Dès les premières minutes, la concentration est palpable et le ton vite donné, les Who vont jouer le disque sans s'économiser.
Les morceaux s'enchainent et ainsi va la vie de Tommy durant environ 1 heure et quart.
Et comme si ça ne suffisait pas au plaisir des fans, le groupe enfonce le clou et enchaîne en rappel 7 des morceaux les plus connus de leur répertoire hors Tommy avec une énergie intacte.

Au niveau du son, le mix est parfait, la guitare de Pete sonne fort mais reste une partie d'un ensemble équilibré.
Côté images, Chris Rule, qui n'en n'est pas à sa première réalisation de concert des Who, a effectué un travail magnifique, la captation est somptueuse et rend évidemment hommage à cet endroit si particulier qu'est le Royal Albert Hall.
Un dispositif d'écrans spécialement conçu pour l'occasion ajoute une scénographie des plus réussies à la prestation sans faille du groupe.
Autre point fort notable, le concert est livré en version propre, sans insertion d'interview entre les morceaux.



3 bonus viennent compléter le concert : un documentaire sur les préparatifs du concert, très agréable, ainsi que les superbes films projetés sur la scène pendant que le groupe interprétait The Acid Queen et Pinball Wizard.

Bien sûr, il ne restait sur scène que 2 membres fondateurs du groupe, mais le plaisir pris et donné au cours de ce concert, s'il ne consolera pas les nostalgiques, ne manquera pas de faire taire les détracteurs.

Vous l'aurez compris, je ne peux que vous recommander ce concert qui sera disponible en DVD et en Blu-ray. Des déclinaisons audio (double CD ou tripe LP) seront également disponibles séparément.

vendredi 6 octobre 2017

Rolling Stones On Air : les détails

Voici les titres qui composeront cette parution attendue début décembre en 3 déclinaisons : CD, double CD et double LP.

Le double CD, appelé Deluxe Edition  (et probablement le double LP) proposera 32 titres pour une durée d'environ 84 minutes. La version simple CD correspond au CD 1 dans la liste ci-dessous.

CD 1 
Come On (Saturday Club / 1963)
(I Can't Get No) Satisfaction (Saturday Club / 1965)
Roll Over Beethoven (Saturday Club / 1963)
The Spider and the Fly (Yeah Yeah / 1965)
Cops and Robbers (Blues In Rhythm / 1964)
It's All Over Now (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Route 66 (Blues In Rhythm / 1964)
Memphis, Tennessee (Saturday Club / 1963)
Down the Road Apiece (Top Gear / 1965)
The Last Time (Top Gear / 1965)
Cry To Me (Saturday Club / 1965)
Mercy, Mercy (Yeah Yeah / 1965)
Oh! Baby (We Got a Good Thing Goin’) [Saturday Club / 1965]
Around and Around (Top Gear / 1964)
Hi Heel Sneakers (Saturday Club / 1965)
Fannie Mae (Saturday Club / 1965)
You Better Move On (Blues In Rhythm / 1964)
Mona (Blues In Rhythm / 1964)

CD 2 (Deluxe edition)
I Wanna Be Your Man (Saturday Club / 1964)
Carol (Saturday Club / 1964)
I'm Moving On (The Joe Loss Pop Show / 1964)
If You Need Me (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Walking the Dog (Saturday Club / 1964)
Confessin' the Blues (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Everybody Needs Somebody To Love (Top Gear / 1965)
Little By Little (The Joe Loss Pop Show / 1964)
Ain't That Loving You Baby (Rhythm And Blues / BBC World Service / 1964)
Beautiful Delilah (Saturday Club / 1964)
Crackin' Up (Top Gear / 1964)
I Can't Be Satisfied (Top Gear / 1964)
I Just Want To Make Love To You (Saturday Club / 1964)
2120 South Michigan Avenue (Rhythm And Blues / BBC World Service / 1964)


Sur le plan visuel, les 3 versions reprennent la même photo mais couleurs différentes : orange clair pour le simple CD, jaune pour le double CD et orange un peu plus soutenu pour le double LP.

Rock N' Roll Hall Of Fame 2018, les nominés

On connait désormais la liste des artistes susceptibles d'être intronisé au Rock N' Roll Hall Of Fame en 2018.
Parmi les nominés figurent :
- Dire Straits
- Judas Priest
- Nina Simone
- The MC5,
- Eurythmics, l'ancien groupe de Dave Stewart, grand ami de Mick Jagger
- Depeche Mode
Mais aussi le J Geils Band, Bon Jovi, Kate Bush, Radiohead, Moody Blues, Link Wray, Rage Against the Machine et quelques autres parmi, lesquels la traditionnelle erreur de casting, titre que je décerne cette année à LL Cool J.

Vous pouvez choisir vos 5 favoris en cliquant ici.


jeudi 5 octobre 2017

Happy birthday Brian Johnson

Le chanteur d'AC/DC célèbre aujourd'hui son 70e anniversaire.

Contraint à abandonner Angus Young et ses collègues en pleine tournée en 2016 pour problèmes d'auditions, Brian avait été remplacé par AXL Rose des Guns N'Roses pour que le groupe puisse honorer ses engagements et aller au bout de sa tournée, en passant notamment par Marseille.

Depuis la fin de cette tournée, le bassiste Cliff Williams a officiellement pris sa retraite.
Suite au départ de Malcolm Young pour raisons de santé, il ne reste dans AC/DC qu'Angus Young et Chris Slade, le sympathique batteur du début des années 90, appelé à la rescousse en 2015 suite aux démêlés de Phil Rudd avec les drogues et la justice néo-zélandaise.

Bref, que Brian soit en vacances, au chômage ou à la retraite, Happy Birthday to him !

The Rolling Stones On Air : c'est pour décembre

Les Rolling Stones vont publier en fin d'année On Air, en CD et vinyle.
Ces parutions comprendront les enregistrements du groupe à la radio et la télévision au cours des années 60.
Pour l'instant, les versions annoncées sont audio uniquement avec 3 éditions
- CD
- double CD
- double LP

Un DVD est également attendu.
Un livre en anglais intitulé Rolling Stones On Air in the Sixties est paru en septembre. Retraçant les premiers pas des Stones à la radio et la télévision dans les années 60, il devait inclure le DVD en question mais ce n'est pas le cas.

A suivre...

mardi 3 octobre 2017

Gagnez vos places pour les Stones à la U Arena

Des billets en Fosse Or à remporter pour le concert du 25 ainsi que des exemplaires de Sticky Fingers Live at the Fonda.

Pour jouer, cliquez sur l'image !