samedi 8 juillet 2017

Guns N' Roses - Stade de France, 07/07/2017

Les Guns N' Roses ont joué hier leur unique date hexagonale du Not In This Lifetime Tour, dans une enceinte honorablement remplie, mais pas complète pour autant.
Signe du changement depuis la reformation du noyau historique AXL, Slash, Duff, les 65.000 personnes présentes ont eu droit à un concert démarré à l'heure (20h10 au lieu des 20h annoncées), de plus de 3 heures.

It's So Easy
Mr. Brownstone
Chinese Democracy
Welcome To The Jungle
Double Talkin' Jive
Better
Estranged
Live And Let Die
Rocket Queen
You Could Be Mine
You Can't Put Your Arms Around A Memory (intro)
New Rose (Duff au chant)
This I Love
Civil War
Yesterdays
Coma
Slash guitar solo
Theme From The Godfather
Sweet Child O' Mine
My Michelle
Wish You Were Here (guitar solo)
Layla (band jam)
November Rain
Black Hole Sun (reprise de Soundgarden)
Only Women Bleed (reprise d'Alice Cooper)
Knockin' On Heaven's Door (dédiée par AXL aux victimes des attentats français)
Nightrain

- Rappel -

Sorry
Band jam
Patience
Whole Lotta Rosie
Don't Cry
The Seeker (Reprise des Who)
Paradise City

Slash et Duff ont assuré comme le reste des musiciens une prestation des plus solides. Le groove est toujours présent, le spectacle rodé et la set list solide.
Si AXL n'a rien perdu de sa puissance, il en joue peut-être un peu trop au détriment de la mélodie et certains morceaux s'en ressentent un peu.

Parmi les points d'orgue de la soirée, Sweet Child O'Mine est certainement le morceau le plus réussi auquel nous avons eu droit. Les morceaux issus de Chinese Democracy, l'album auquel Slash n'a pas participé, ont bénéficié d'un accueil poli mais forcément moins enthousiaste que les morceaux de la trilogie Appetite For Destruction / Use Your Illusion 1+2.

Au niveau des reprises dont les Guns ont toujours été familiers sur scène, Let There Be Rock a évidemment déchaîné les passions. Knocking on Heaven's Door a malheureusement perdu l'orchestration reggae de mi-morceau qui avait contribué à la réussite de la version 1992-1993.
Black Hole Sun a remporté un succès mérité, d'autant que le registre vocal d'AXL est très différent de celui de Chris Cornell.
Petit regret personnel : Used To Love Her, jouée à Prague quelques jours plutôt n'a pas eu droit à une 2e interprétation à Paris.

Les Guns ont au final assuré une très bonne prestation et rempli de joie tous les spectateurs trop jeunes pour avoir vécu les tournées 88-93 ainsi que leurs aînés nostalgiques de cette époque.
Les GnR ont-ils encore un futur créatif ensemble ? Cette tournée est-elle une opportunité ponctuelle ou le début de quelque chose ? Nul ne le sait.
En tous cas ceux qui sont venus profiter du moment présent ont eu raison de faire le déplacement.



5 commentaires:

Anonyme a dit…

C'était effectivement très sympa !
Hormis Springsteen peu d'artistes jouent aussi longtemps.

MRROLLING a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
MRROLLING a dit…

Doc j'aime la précision le concert a débuté à 20h22 et non 20h10....😎

Youinrock a dit…

Et en 2007 il faut rappeler qu'il y avait à peine 50.000 personnes au SDF pour les Stones et que le concert fut plus que décevant?

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'était pas plein les Stones au SDF en 2007; mais ils étaient déjà passé en 2006...et effectivement le concert fût plus que décevant, notamment Keith qui assurait pas un caramel, entre autre sur "Happy" ou il était carrément à l'Ouest.